Comment respirer pour lutter contre le syndrome d’épuisement ?

AVERTISSEMENT: Les informations sur ce site n'ont pas pour but de prescrire la médecine. Ce site ne cherche ni à guérir, ni à soigner, ni à traiter, mais uniquement à présenter les solutions alternatives qui favorisent votre bien-être. Consultez donc obligatoirement votre médecin en matière de santé.



Le syndrome d’épuisement que l’on appelle aussi burn-out est une maladie qui ne cesse d’augmenter. Il y a en France plusieurs millions de personnes qui en souffrent.

Le syndrome d’épuisement est à la fois physique et psychique c’est-à-dire que l’on devient totalement incapable de faire la moindre chose et qu’en plus on est toujours très stressé. On perd peu à peu le goût de vivre et très souvent on se replie sur soi-même.

Comment respirer pour lutter contre le syndrome d'épuisement ?

Un burn-out est simplement du stress que l’on engendre et qui devient de plus en plus important jusqu’au jour où on explose. Avec le temps et le stress, on s’épuise de plus en plus et un jour on craque. Mais il est possible d’éviter d’en arriver là en se préservant.

Il faut savoir qu’il n’y a pas que l’épuisement professionnel mais aussi celui dans notre vie familiale surtout quand on est parent.

Bien respirer est primordial pour lutter contre la fatigue

Pour bien lutter contre cette maladie, il faut déjà être conscient que l’on est atteint mais hélas ce n’est pas toujours le cas. Certaines personnes tirent sur la corde et un jour elle casse.

Il faut très souvent beaucoup de temps pour se rendre compte ou accepter le burn-out même si des personnes nous ont prévenu avant.

Pour s’en sortir, il faut déjà commencer par bien respirer car c’est souvent la base pour rester serein et éviter que le stress s’accumule. Pour apprendre à mieux respirer, la sophrologie est de plus en plus à la mode et surtout elle est reconnue pour les bienfaits qu’elle peut apporter.

La sophrologie permet d’apprendre à faire des exercices pour respirer, se détendre et retrouver un esprit plus serein. Suivre des cours de sophrologie va vous aider à comprendre le rôle important que jouer la respiration contre le stress.

Quand on est dans une phase de syndrome d’épuisement, on a le souffle court et on suffoque. Donc en retrouvant une bonne respiration calme et profonde, vous pourrez vous sentir moins tendu.

Il en est de même pour le yoga et la méditation qui sont toujours des pratiques qui permettent de se détendre, de prendre soin de soi et surtout qui nous aide à avoir une bonne respiration. Vous allez mieux ressentir et être plus conscient de votre respiration ce qui est primordial pour bien respirer.

On a pris la mauvaise habitude de plus porter l’attention sur comment on respire car c’est innée. On le fait machinalement mais on oublie trop souvent à quel point c’est important de maîtriser sa façon de respirer.

Avoir le diaphragme détendu pour vaincre le syndrome d’épuisement

Une chose très importante quand on veut bien respirer est d’avoir son diaphragme détendu car tout passe par cet organe. Quand ce dernier se bloque, ce qui est le cas quand on stresse, il ne permet pas de bien respirer. Il faut donc trouver la bonne technique pour qu’il reste juste ouvert.


Lisez aussi:

Comment se remettre d’un épuisement professionnel avec du repos?

Comment récupérer après une chimiothérapie ?