Comment se remettre d’un épuisement professionnel avec du repos?

AVERTISSEMENT: Les informations sur ce site n'ont pas pour but de prescrire la médecine. Ce site ne cherche ni à guérir, ni à soigner, ni à traiter, mais uniquement à présenter les solutions alternatives qui favorisent votre bien-être. Consultez donc obligatoirement votre médecin en matière de santé.



Dans cet article, vous allez découvrir comment guérir un épuisement professionnel avec du repos. Communément appelé burn-out, l’épuisement professionnel se manifeste par un stress chronique lié à son métier.

Le surmenage, les conditions de travail, les enjeux des missions réalisées deviennent difficiles à gérer, et peuvent mener à l’épuisement professionnel, le burn-out. Le repos s’impose pour pouvoir aller mieux.

Comment guérir d'un épuisement professionnel avec du repos ?

Se reposer pour guérir d’un épuisement professionnel

L’épuisement professionnel met le corps et le psychisme à rude épreuve. Le stress chronique subit du fait de l’activité professionnelle se manifeste par une grande fatigue physique et psychologique.

Cette fatigue devient permanente et entraîne elle-même d’autres désagréments, comme des difficultés de concentration, de l’irritabilité, un repli sur soi, une baisse des performances… Un cercle vicieux s’engage, mettant en danger la santé et la pérennité de la carrière professionnelle.

Face à cette situation, il est important de s’accorder du repos. Il s’agit de faire baisser la tension pour reprendre le contrôle de son corps et de ses pensées.

Apprendre à déléguer est un moyen de se décharger de quelques tâches pour être plus performant et retrouver du temps pour ses autres activités en cours ou pour soi.

Lorsque c’est possible, il ne faut pas hésiter à s’éloigner temporairement de son activité professionnelle, en prenant des congés par exemple.

Toutefois, lorsque l’épuisement professionnel est très intense, quelques jours d’arrêt ne suffisent pas toujours pour recharger ses batteries et dépasser cet état d’épuisement.

Une reconversion professionnelle peut être envisagée, mais cela demande une certaine prise de risques et beaucoup d’énergie. Il est donc préférable de ne se lancer qu’après un repos salvateur.

Paradoxalement, la fatigue ressentie lors d’un burn-out s’accompagne souvent de troubles du sommeil et de difficultés d’endormissement. Or le sommeil perturbé n’est pas réparateur. Il existe des moyens d’aider à « forcer » le sommeil, par des médicaments ou une cure de phytothérapie.

Toutefois, ces solutions ne sont pas exemptes de risques et ne s’adressent pas à tout le monde. En effet, l’une comme l’autre peuvent entrainer des effets secondaires indésirables et présenter des contre-indications.

Reposer son organisme grâce à la respiration

En situation d’épuisement professionnel, l’organisme brûle toute son énergie pour tenter de lutter contre l’excès de stress et les pensées négatives. Il finit par s’épuiser et les maux gagnent de l’ampleur.

Il est possible d’apporter du répit à l’organisme en respirant mieux. La respiration, lorsqu’elle est normalisée, permet la bonne circulation des flux d’air et d’énergie.

Les cellules, les muscles, les organes puisent les ressources en oxygène nécessaires à leur bon fonctionnement et évacuent l’excès de Co2. Ces apports permettent de faciliter le travail de l’organisme, tandis qu’au contraire un manque lui demande plus d’efforts.

Or en situation d’épuisement professionnel, de burn-out, le souffle est déréglé, avec le diaphragme bloqué. Cela entrave les quantités d’air et d’énergie en circulation, contribuant ainsi à la fatigue et à l’épuisement.

Il est possible de retrouver un rythme respiratoire normal, optimal, grâce aux services d’un coach en respiration. Ce professionnel délivre ses conseils personnalisés et des exercices adaptés pour régler le souffle et trouver le repos nécessaire pour guérir l’épuisement professionnel.


Lisez aussi:

Burn-out parental (maternel) : solution pour s’en sortir

Comment respirer pour lutter contre le syndrome d’épuisement ?