Burn-out : faut-il se mettre en arrêt maladie ?

AVERTISSEMENT: Les informations sur ce site n'ont pas pour but de prescrire la médecine. Ce site ne cherche ni à guérir, ni à soigner, ni à traiter, mais uniquement à présenter les solutions alternatives qui favorisent votre bien-être. Consultez donc obligatoirement votre médecin en matière de santé.



Vous vous sentez mal au travail ? Vous avez l’impression d’être incompétent ? Pas de panique, vous n’êtes pas la seule personne à ressentir ce genre de choses. Néanmoins, vous devez vraiment consulter rapidement un professionnel de santé.

Burn-out : faut-il se mettre en arrêt maladie ?

Qu’est-ce qu’un burn-out ?

Le burn-out est un état de fatigue et d’épuisement extrême, souvent lié au monde professionnel. N’importe quelle personne en entreprise peut être sujette à un burn-out. S’il y a plusieurs années, cela n’était pas vu comme une vraie maladie, à l’heure actuelle, les choses ont changé.

Quand est-ce qu’un burn-out intervient ? Tout simplement lorsqu’une personne ressent un écart trop important entre ses attentes, la représentation idéale de son travail et ce qu’est réellement la réalité.

En d’autres termes, la personne fait face à un stress chronique qui l’empêche d’être réellement objectif et satisfait de ses conditions de travail.

Mais il ne faut pas voir le burn-out comme une maladie mentale. En effet, ce n’en est pas une. Néanmoins, il est important de savoir que c’est simplement un ensemble de syndromes qui résultent généralement de la dégradation de travail d’une personne.

Il existe différentes causes pour qu’une personne ait un burn-out :

  • Une surcharge de travail trop importante.
  • Subir une pression de son supérieur ou d’un collègue.
  • N’avoir aucune reconnaissance pour le travail effectué.
  • Recevoir des demandes contradictoires.

Cette liste n’est pas exhaustive. De nombreux autres facteurs peuvent survenir au cours de la carrière d’une personne. Néanmoins, cette dernière doit vraiment être en mesure d’en parler autour d’elle-même

Quels sont les symptômes du surmenage ?

Bien que ce ne soit pas une maladie, il est possible de voir quelques symptômes. Et ils sont deux sortes : des symptômes physiques, mais aussi des symptômes psychologiques.

Pour les symptômes physiques, il est possible de noter :

  • Une fatigue persistante, tout au long de la journée.
  • Des douleurs selon la fragilité de la personne.
  • Des problèmes digestifs qui peuvent provoquer des ulcères à l’estomac.
  • Un sommeil perturbé.
  • Des problèmes cutanés peuvent également être visible.
  • Perte ou gain de poids en fonction des personnes.
  • Un risque d’être plus souvent malade.

Au niveau des symptômes psychologique, il est possible de remarquer :

  • Une démotivation constante.
  • De l’irritabilité, de la colère et des pleurs fréquents.
  • Sentiment de frustration.
  • Sentiment d’être incompétent.
  • Un isolement de la personne.

La liste n’est pas exhaustive, mais vous pouvez parfaitement comprendre qu’une personne en burn-out n’est pas bien dans sa peau, ce qui peut avoir de graves conséquences.

Faut-il se mettre en arrêt maladie ?

De nos jours, il est parfaitement possible d’être en arrêt maladie lorsqu’on fait un burn-out. En effet, de plus en plus de médecin préfère que les personnes concernées s’arrêtent pour prendre du temps pour elle, loin de leurs lieux de travail.

En conclusion, pour soigner un burn-out, il vaut être en arrêt. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’il ne faut pas être en contact avec l’élément qui nous rend malade. Prendre du temps pour soi est donc l’idéal.


Lisez aussi:

Alimentation saine : est-ce la solution anti burn-out ?

Burn-out familial et épuisement maternel : comment s’en sortir ?